aisne.com
PRESENTATION BATAILLES REGIMENTS CIMETIERES MONUMENTS ACTUALITES DOCUMENTS DOSSIERS

LE 18ème REGIMENT D'INFANTERIE AU CHEMIN DES DAMES

 En 1914, le 18e Régiment d'Infanterie est en garnison à Pau (Basses-Pyrénées, aujourd'hui Pyrénées-Atlantiques) avec une compagnie à Saint-Jean-Pied-de-Port.
Pendant toute la guerre, il fait partie de la 36e Division d’infanterie (XVIIIe corps d’armée).
 

En août 1914, le 18e R.I. est d’abord engagé en Lorraine, puis il participe aux batailles de Charleroi et de Guise avant de faire retraite.

Début septembre, il prend part à la contre-offensive (première bataille de la Marne) et parvient sur les pentes du Chemin des Dames le 13 septembre 1914.

De la mi-septembre 1914 à avril 1916, le régiment est en ligne dans le secteur est du Chemin des Dames (Oulches, Vassogne, La Vallée-Foulon) avec des périodes de repos à Beaurieux et à Glennes.

Le 18ème Rgiment d'Infanterie

Il prend part notamment à la défense de la ferme de la Creute (actuelle caverne du Dragon) attaquée et prise le 25 janvier 1915par des unités saxonnes.

Après Douaumont et la Somme, il revient au Chemin des Dames au printemps 1917 pour participer à l’offensive Nivelle (secteur d’Oulches, Vassogne) et il participe début mai à la meurtrière reprise du plateau de Californie.

Le 27 mai 1917, alors qu’il est au repos à Villers-sur-Fère, près de Fère-en-Tardenois, le régiment apprend qu’il doit remonter au Chemin des Dames.

 Le 18me Rgiment d'Infanterie au Chemin des Dames  Des actions collectives de désobéissance se produisent alors qui aboutissent à des condamnations par le conseil de guerre.

Trois soldats sont effectivement fusillés le 12 juin 1917 à Maizy.

A l’automne 1918, le 18e Régiment d'Infanterie revient encore au Chemin des Dames, cette fois dans le secteur ouest (Allemand) et prend part à la bataille de l’Ailette.

Une plaque a été apposée en 1927 en l’honneur du 18e Régiment d'Infanterie sur un ancien blockhaus allemand qui défendait l’accès au plateau de Californie en mai 1917.

Un monument dit « monument des Basques » a été élevé en 1928 au-dessus du village de Craonnelle en hommage aux régiments de la 36e Division d’infanterie.

Source : Répertoire des corps de troupe de l'armée française pendant la Grande guerre (éditions Claude Bonnaud - 2004) et Conseil général de l'Aisne.

Mentions légales - CNIL - Crédits
Crédits photographiques
Aide espace contributeurs